La Fabrique de l'Art

 

La Fabrique de l’Art a ouvert ses portes en septembre 2009 à Paris, XIIIème……………

à quiconque est désireux de découvrir – à travers une analyse personnelle et concrète – les œuvres d’art habituellement tenues à distance dans les lieux officiels.

Pas de niveau de connaissance requis. Ni de limite d’âge.
Seules qualités indispensables à cet engagement: authenticité, curiosité et persévérance.

La genèse. Porte du Baptistère de Florence dite du Paradis.1452. Bronze doré par Lorenzo Ghiberti. Eve naissant sous le Regard de Dieu le Père. Eve & Adam chassés du Paradis. Etude 1. Eve & Adam chassés du Paradis. Etude 2. Eve chassée de l'Eden. Etude au fusain sur grand format. Jeux géométriques à partir d'une fresque d'Arezzo ( Piero della Francesca ). Réalisation libre à parti de l'étude de la Porte du Paradis. Crayons de couleur et feutres.du Paradis création de la carte de voeux 2010 à partir d'un choix de travaux des Apprentis de la Fabrique.

 

Les Apprentis de la Fabrique orienteront leurs recherches autour d’une œuvre choisie pour la diversité de ses registres. Ils devront s’appuyer sur trois vecteurs essentiels :
L’Observation

La Réflexion

La Pratique : croquis et esquisses, suivis d’un travail plus abouti, qui succédera à ces études préparatoires.
L’appropriation de l’œuvre se fera par le regard et la main, sollicités conjointement.

Le Plaisir de la progression dans l’approche du tableau est assuré. En effet structure et composition, jeux de formes et de couleur, dévoileront peu à peu le sens profond de l’œuvre, et l’intime cohésion de ses éléments. Sa déconstruction par une analyse sensible et méthodique permettra à chaque Aspirant de découvrir les astuces de métier, les dosages et les choix qui président à la constitution d’une œuvre d’art authentique – quels que soient son époque et le ‘genre’ auquel elle se réfère. Comme cette analyse passera par des ébauches, avec différents outils traceurs – crayons à papier, fusain, bic, graphite – sur des supports variés dans leur format et leur matière, elle amènera naturellement leurs auteurs à créer une œuvre originale qui pourra se développer à son tour sur une toile.

 

 

.....Qu'il s'agisse d'œuvres aussi renommées que les Epoux Arnolfini ( 1434 )de Jan Van Eyck ou des Ménines ( 1656 ) de Diego Velasquez, ou moins connues du grand public telles certaines natures mortes au petit format de Giorgio Morandi , peintre bolonais du XXème siècle , l'axe de travail que je propose aux Apprentis de la Fabrique portera toujours sur une investigation originale, où l'analyse passera autant par des croquis guidés que par la réflexion mentale et verbale : c'est la conjugaison de ces approches qui permettra l'appropriation singulière de l'œuvre, ramenée non seulement à son contexte social & culturel, mais aux grandes lignes que je propose de suivre cette année : perspectives, reflets et jeux de miroir...


Nous progresserons comme des explorateurs dans une terre nouvelle où surgiront à l'occasion des croisements étonnants, par comparaisons entre la structure de ces œuvres avec d'autres d'inspiration analogue, les modalités de représentation adoptées, leur composition.

Enfin, sublime raffinement pour les gourmands de l'art, la création personnelle qui s'ensuivra - sous formes d'esquisses préparatoires, puis d'une œuvre aboutie laissée au libre arbitre de chacun, en ce qui concerne la ou les technique(s) choisie(s) -  sera le fruit de ces études préliminaires réalisées ensemble...

Pour chacun des apprentis en effet, nous assisterons à une naissance singulière, propre au tempérament, à la sensibilité et au cheminement de chacun.

La comparaison entre ces nouveaux-nés sera d'une richesse inouïe, puisque chaque production aura une même origine : l'œuvre étudiée...


 

 


on peut participer à une ou plusieurs séances de la Fabrique de l'Art Nomade, sans autre condition que les 10€ de la séance choisie - hormis les frais d'entrée au Musée ou à une Exposition... l'intéressé(e) peut donc laisser ses coordonnées électroniques à la rubrique 'contact'. Beatrice C-CSL-O vous signalera alors les propositions au fur et à mesure, au moins une semaine à l'avance.

Historique de la saison

 


Voici présenté l’objectif de cette nouvelle Fabrique de l’Art, se référant clairement aux Botteghede la Renaissance italienne, où une pléiade d’artisans pouvaient devenir artistes, parce qu’admis au coeur d’Ateliers qu’ils fréquentaient assidûment et passionnément.


‘ Perspectives, Reflets et Jeux de Miroirs’




Beatrice Coppei-CSL-O
° Peintre, pittrice…e professoressa d’arte
www.jesuismonmodele.com


Bérêt et écharpe posés sur une chaise. Craies de couleur. Etude de matières différentes sur papier brun. Lignes de construction du tableau de Piero della Francesca 'la flagellation du Christ', à même la reproduction. Etude de 'la Flagellation du Christ' sur papier jaune Etude poussée de 'la Flagellation...', à la mine de plomb. Fabrication d'un village, à partir de l'observation de boîtes en carton. Craies de couleur sur papier rouge. Façade du Louvre en perspective, croquis nocturne. Les réverbères du carrousel du Louvre, la nuit.

 

De l'autre côté du Bar des Variétés, passage des panoramas. Reflets des lampes au bar des variétés, sépia et sanguine sur papier bis. Aile Richelieu du Louvre, croquis à la mine de plomb. Le joueur de saxophone dans le passage Richelieu. Monet et Manet, croquis sur le vif au Musée d'Orsay. 'Lola de Valence' ( Manet ), croquis à main levée, Musée d'orsay. 'Les Epoux Arnolfini ', vers 1455, Van Eyck. Etude de la construction du tableau. Interprétation libre des 'Epoux Arnolfini', collages, crayons de couleur et pastels sur papier gris, format A3.